{"view":"
\r\n
\r\n
\r\n <\/i><\/a>\r\n \t\r\n
\r\n\t
\r\n\t\t

Lisane Nadeau<\/h3>\r\n\t\t

M\u00e8re de Maxime<\/h4>\r\n\t<\/div>\r\n\t
\r\n\t\t
\r\n\t\t\t\t\t\"\"\t\t\t\t

Histoires d\u2019enfants et de leurs proches<\/p>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t\t

\u00ab Le 15 f\u00e9vrier dernier, c\u2019\u00e9tait la Journ\u00e9e internationale du cancer de l\u2019enfant.<\/p>\n

Et pour moi, le 15 f\u00e9vrier 2018 c\u2019\u00e9tait le 15e anniversaire de la gu\u00e9rison du cancer de mon fils.<\/p>\n

15 ans plus tard? Non, 15 ans enfin ! Chaque nouvelle ann\u00e9e nous \u00e9loigne de ce cauchemar qui aura dur\u00e9 plusieurs mois. Apr\u00e8s 6 biopsies dont 5 rat\u00e9es, 3 cycles de chimioth\u00e9rapie et 20 traitements de radioth\u00e9rapie, la r\u00e9mission \u00e9tait enfin arriv\u00e9e. Durant ses traitements, chaque minute d\u2019attente devenait une pi\u00e8ce de puzzle gagn\u00e9e pour en arriver \u00e0 se construire un espace de vie, une image de survie, en attendant le prochain traitement.<\/p>\n

La patience devient la priorit\u00e9 absolue pour accompagner son enfant face \u00e0 tant d\u2019incertitudes, de fatigue et d\u2019\u00e9puisement. L\u2019oubli de soi pour l\u2019autre, pour sa survie \u00e0 lui, devient un r\u00e9flexe que tous parents d\u00e9couvrent face \u00e0 la maladie de son enfant. Ce cauchemar m\u2019aura appris \u00e0 vivre le moment pr\u00e9sent, chaque minute, chaque jour, ici et maintenant. Je sais que pour lui il n\u2019est plus question de faire des concessions dans sa vie, non, il en a fait suffisamment pendant.<\/p>\n

Si ce n\u2019eut \u00e9t\u00e9 du personnel soignant et m\u00e9dical qui nous a accompagn\u00e9s, rassur\u00e9 et trait\u00e9, nous ne serions pas les m\u00eames aujourd\u2019hui et lui non plus\u2026 \u00c0 ma question : \u00ab Que peut-on faire pour l\u2019aider? \u00bb, l\u2019oncologue nous avait r\u00e9pondu : \u00ab Aimez-le, tellement fort qu\u2019il voudra rester et gu\u00e9rir\u2026 \u00bb<\/p>\n

Aujourd\u2019hui, est-ce \u00e0 dire que le cancer de mon fils a chang\u00e9 ma vie? Oui, indiscutablement.<\/p>\n

Chaque occasion devient un pr\u00e9texte pour l\u2019embrasser et lui dire : \u00ab Le sais-tu, combien je t\u2019aime? \u00bb<\/p>\n

Ce r\u00e9flexe d\u2019amour est rempli d\u2019\u00e9nergie, de vie et d\u2019espoir.<\/p>\n

Aujourd\u2019hui devenu adulte, mon fils est heureux, en sant\u00e9 et il sait qu\u2019il est aim\u00e9. \u00bb – Lisane Nadeau.<\/p>\n<\/p>\r\n\t<\/div>\r\n<\/div> <\/div>\r\n <\/div>\r\n<\/div>"}