{"view":"
\r\n
\r\n
\r\n <\/i><\/a>\r\n \t\r\n
\r\n\t
\r\n\t\t

Sandra Bois, maman de M\u00e9gane<\/h3>\r\n\t\t

Petite histoire d\u2019une maman qui est \u00e9puis\u00e9e et qui souhaite de tout c\u0153ur que sa fille s\u2019en sorte.<\/h4>\r\n\t<\/div>\r\n\t
\r\n\t\t
\r\n\t\t\t\t\t\"\"\t\t\t\t

Histoires d\u2019enfants et de leurs proches<\/p>\r\n\t\t<\/div>\r\n\t\t

\"\"<\/p>\n

M\u00e9gane<\/p>\n<\/div>\n

En septembre 2017, M\u00e9gane, ma grande sportive de 12 ans, venait tout juste de commencer le secondaire. Quelques semaines apr\u00e8s le d\u00e9but des classes, ma belle grande fille rentrait \u00e0 la maison, br\u00fbl\u00e9e, p\u00e2le, en peine, avec des douleurs aux \u00e9paules et des saignements de nez. Je voyais bien que tout ceci n\u2019\u00e9tait pas normal, je me disais qu\u2019elle avait sans doute une mononucl\u00e9ose.<\/p>\n

Le 4 octobre 2017, apr\u00e8s avoir pass\u00e9 une batterie de tests sanguins chez le m\u00e9decin, le diagnostic tombe….LEUC\u00c9MIE.<\/h4>\n

Mon m\u00e9decin nous avise que le docteur de garde en h\u00e9mato-oncologie de l\u2019H\u00f4pital Sainte-Justine nous attendait et que ma fille allait s\u00fbrement \u00eatre hospitalis\u00e9e. Tout se bouscule dans ma t\u00eate. Eh oui, on parle bien de cancer. Pourquoi ma fille de 12 ans, belle comme un c\u0153ur, sportive, bonne alimentation, pourquoi elle, pourquoi nous? Qu\u2019avons-nous fait pour m\u00e9riter \u00e7a?<\/strong><\/p>\n

\n
Au fait, rien. La maladie ne choisit pas. On dit qu\u2019ils envoient les \u00e9preuves aux soldats les plus forts. Mon \u0153il! Moi forte? Pfff! Pas vraiment non… mais on apprend \u00e0 l\u2019\u00eatre. Maintenant que nous avons les deux pieds bien plant\u00e9s dans le syst\u00e8me, pas le choix de l\u2019affronter cette leuc\u00e9mie-l\u00e0. D\u00e8s la premi\u00e8re semaine, on nous annonce que ma grande est atteinte d\u2019une forme de leuc\u00e9mie rare et \u00e0 haut risque. \u00c7a y est, j\u2019arr\u00eate de respirer. Juste le mot haut risque me dresse les poils sur le corps.<\/div>\n<\/div>\n

Comment expliquer \u00e0 ma fille qu\u2019elle ne retournera pas \u00e0 l\u2019\u00e9cole, qu\u2019elle ne pourra pas voir ses copines pendant quelque temps? Comment g\u00e9rer sa col\u00e8re face \u00e0 la maladie?<\/p>\n

\u00c0 la premi\u00e8re chimioth\u00e9rapie, les cheveux tiennent toujours en place. J\u2019ose penser que ma fille, elle, ne perdrait pas ses cheveux, qu\u2019elle serait l\u2019exception. Ben oui toi, une exception. Le jour J arriva. Les cheveux tombaient en lambeaux. Je lui lavais les cheveux et j\u2019avais la poubelle juste \u00e0 c\u00f4t\u00e9 du bain pour jeter les mottes de cheveux. Ce moment a \u00e9t\u00e9 difficile, autant pour elle que pour moi. Mais bon, ma grande prenait \u00e7a en riant, elle disait que \u00e7a me co\u00fbterait moins cher de shampoing.<\/strong><\/p>\n